> actualités > présentation > journal > prises de position  >   notre  histoire > contacts > quelques liens > 
 

                 


S/b Le Blog


2017 : ABSTENTION FRANCHE et MASSIVE

Hollande ne se représente pas (pour le moment), Dufflot et Sarkozy sont sortis… Les primaires montrent une société divisée et totalement éclatée. Les primaires réduisent le temps de gestion du pouvoir. Du septennat, on était passé au quinquennat. Avec les primaires, on a perdu un an de plus.
Tout cela indique que les représentants des états nation et les politiciens sont « épuisés » très rapidement par les peuples. Les électeurs sont paumés idéologiquement et se divisent sur des queues de cerise.
Le reste est risible. Les experts et les sondeurs se trompent perpétuellement. Le « Brexit » devait amener une crise en Europe… Et puis rien ! La city est toujours une place financière majeure, les relations économiques ne changent pas. Trump devait entraîner l’effondrement des valeurs boursières… Et il ne se passe rien. Il faut donc constater que les élections et leurs résultats n’ont aucune efficacité sur la marche monde. On remarquera d’ailleurs que les présidents successifs des Etats nation finissent par avoir toujours le même discours : La « conjoncture internationale » les a empêchés de faire ce qu’ils voulaient !
Au delà du constat qui nous incite à nous abstenir, c’est la question de « la politique » qui est en jeu et qui est le fond de notre volonté de nous abstenir. Au fur et à mesure de l’approfondissement de la crise du capitalisme, la « démocratie de représentation » craque de toutes parts. Comme l’évoque Marx, le seul sujet réel du monde actuel qui fait se mouvoir le monde social, n’est pas la souveraineté du peuple, c’est la « valeur » en tant que processus du rapport social. La critique de la valeur n'a rien d'un économisme, mais ce processus détermine l'ensemble des relations sociales et délimite la forme moderne du politique. La société capitaliste moderne, basée sur la marchandise et la concurrence universelle, avait besoin d’une instance qui se charge des structures publiques sans lesquelles même la société « civile » la plus rebelle ne pourrait pas exister. Cette instance est l’État, et la «politique » au sens moderne est la lutte autour de son contrôle.
Or la crise de la « valeur » inhérente à la financiarisation capitaliste entraîne un mouvement auto-destructeur qui se traduit par une désétatisation, une destruction des pays et des frontières (irak, Syrie, Lybie, Belgique, etc..). lire la suite....

             

MARX  AGAIN
BP 2
29 280   Plouzané


mail : marx.again@neuf.fr